OUTRE-MER FRANÇAIS

Partagez

  • Réaffirmer le principe de continuité territoriale et d’égalité des citoyens
    Développer et subventionner les dessertes aériennes pour ces territoires.
    Développer un vaste programme d’échanges scolaires.
    Prendre l’île de La Réunion comme modèle national d’intégration sociale.
    Réaffirmer le principe d’égalité de traitement avec les citoyens de l’Outre-mer et la métropole :

    • péréquation pour la téléphonie et Internet, comme pour l’énergie ;
    • baisse des billets d’avion ;
    • égalité de traitement dans les salaires ;

    Créer un compte individuel de continuité territoriale financé par l’État pour se rendre en Métropole.
    Présenter quotidiennement des informations et la météo de l’Outre-mer sur les chaînes de radio et de télévision nationales.

  • Pouvoir d’achat, emploi, économie : la lutte contre le chômage
    Favoriser la main-d’œvre locale.
    Augmenter les formations qui utilisent les ressources locales (agriculture, écologie, aide aux seniors…).
    Endiguer la concurrence de la main-d’œvre détachée et de la main-d’œvre des pays voisins dont les charges sont moins importantes.
    Garantir le maintien de « l’octroi de mer », menacé par l’Union européenne, et le rétablir dans son objectif premier : taxer les produits importés si on ne peut les produire sur place.
    Étendre les infrastructures et rénover les anciennes routes, saturées, tout en privilégiant le développement de transports en commun de qualité.
    Créer davantage d’infrastructures publiques, sociales ou touristiques : logements, hôtels, hôpitaux.
    Faciliter l’implantation d’entreprises.
    Renationaliser les entreprises d’adduction d’eau.
    Favoriser une baisse du prix du carburant.
    Faciliter les coopérations internationales.
  • Écologie, agriculture et pêche : viser l’autosuffisance
    Foncier : favoriser la mise à disposition des terres arables non cultivées.
    Développer l’utilisation des ressources énergétiques et agricoles locales :

    • exploiter les énergies renouvelables ;
    • privilégier la recherche dans ces domaines avec les pays frontaliers ;
    • développer des filières dans ces métiers ;
    • favoriser l’agriculture (banane, canne, vanille, géranium, ylang-ylang, tiaré, etc.) et la pêche locales ;
    • étendre les zones de pêche.

    Protéger l’environnement :

    • lutter contre l’orpaillage tout en exploitant au mieux les ressources minières ;
    • assurer la protection des zones fragiles comme la forêt amazonienne ;
    • améliorer le traitement des déchets (sensibilisation, filière dans le recyclage).
  • Éducation et formation
    Lutter contre l’illettrisme à l’école élémentaire : apprentissage du français (lecture, écriture) et du calcul.
    Favoriser le recrutement local des professeurs.
    Favoriser les formations en lien avec l’emploi (débouchés dans les secteurs de l’alimentation, énergie, aide aux seniors, etc.).
    Construire des établissements scolaires.
    Favoriser le maintien des établissements de l’enseignement supérieur.
  • Santé
    Lutter contre la toxicomanie et l’alcoolisme en lançant des campagnes de prévention.
    Lutter contre le VIH et les maladies sexuellement transmissibles en laçant des campagnes de prévention.
    Augmenter le numerus clausus et faciliter l’implantation de médecins sur place pour éviter les déserts médicaux.
  • Justice, éthique
    Garantir l’égalité entre tous les citoyens français.
    Apaiser les tensions communautaires et favoriser le mieux vivre ensemble. Prendre exemple sur La Réunion.
    Améliorer les conditions carcérales.
    Augmenter les effectifs de la gendarmerie et des surveillants de prison.
    Assurer un contrôle efficace des frontières.
  • Culture, identité
    Diffusion de programmes audiovisuels de qualité qui contribuent à une meilleure compréhension des phénomènes socioculturels de chaque territoire, qui montrent la richesse de la diversité ethnique.
    Faire des territoires de l’Outre-mer des ambassadeurs de la concorde entre les peuples.
    Affirmer la diversité culturelle à la française à travers les arts, les pratiques ancestrales, les sciences, etc.
    Favoriser les relations avec les pays et régions avoisinants.

Partagez