Paris 13 : Européennes 2019

Partagez

La campagne est terminée, le scrutin s’est déroulé le 26 mai dernier, un résultat en demi-teinte.

Merci à tous

Nous souhaitons tout d’abord remercier tous les électeurs qui ont cru en l’UPR et ont manifesté leur souhait d’un véritable changement dans la politique du parlement européen. Le résultat s’est révélé très en dessous de nos attentes, l’UPR n’ayant obtenu, pour le treizième arrondissement qu’un maigre 1,47% des suffrages exprimés. Cependant, nous avons quelques motifs de satisfaction par rapport aux autres arrondissements parisiens puisque ce fut le meilleur score en nombre de votant avec 848 voix, ce qui n’a été dépassé, en terme de pourcentage, que par le premier arrondissement, d’une très courte tête à 1,48%. Ce score nous amène a remercier tous les militants, que ce soient celles et ceux qui ont collé des affiches, ceux qui ont distribué des tracts, ou les animateurs de la table d’information mensuelle.

Et maintenant ?

Nous allons pouvoir observer les suites de cette élection : que va-t-il se passer de nouveau à Bruxelles avec les députés qui ont été désignés ? Rien. Il ne se passera rien de nouveau, les partis, à l’exception de LREM, y sont déjà présents depuis parfois déjà 40 ans et ils n’ont rien changé, rien ne peut nous permettre de penser un seul instant qu’il pourrait en être autrement. D’ici deux semaines, on entendra probablement même plus parler des élections européennes. Mais nous nous ferons un devoir de le rappeler périodiquement aux citoyens qui risquent fort de faire un constat devenu habituel : « Caramba ! Encore raté ! »

Nous n’allons pas nous décourager pour autant : l’absence de médiatisation de l’UPR reste un handicap majeur à la diffusion des analyses de l’UPR, au même titre du reste que les choix outranciers de certaines télévisions de ne pas inviter Monsieur Asselineau, ni aucun des représentants de l’UPR à certains débats. Nous allons donc continuer par une présence sur le terrain et discuter directement avec la population. Nous continuerons bien entendu également les cafés-citoyens mensuels, soirées ouvertes à tous pour se renseigner sans la moindre obligation. Nous allons réfléchir à d’autres idées, tous les adhérents ont toute liberté de nous communiquer celles qui leur viendraient à l’esprit.

D’autres résultats encourageants nous incitent à la réflexion : le vote des français de l’étranger en faveur de la liste Ensemble pour le Frexit conduite par François Asselineau a recueilli des scores nettement plus importants, dépassant souvent les 5% selon les pays. Ce qu’on peut en déduire, c’est que nos concitoyens expatriés s’informent par d’autres canaux médiatiques que sur le territoire national où les médias sont verrouillés. Il est en effet moins facile de voir BFM-TV ou de lire Le Monde à Dallas ou à Tokyo. Les votes dans les DOM-TOM ont montré également des scores meilleurs, et là aussi, on peut constater sur place un verrou nettement moins présent dans les médias. Nos concitoyens hors métropole ont donc eu dans leurs informations quotidiennes une pluralité beaucoup plus importante, et chacun a pu lire ou entendre les discours de l’UPR, un article sur le site officiel de l’UPR a, du reste, détaillé ce point particulier.

Par ailleurs, si nous observons ce qui se passe au Royaume-Uni, chacun pourra réaliser que ce que certains présentaient comme une erreur en nous disant que les britanniques « regrettaient leur vote en faveur de la sortie » lors du référendum de 2016, est démenti de façon cinglante par les élections européennes qui se sont tenues le jeudi 23 mai. Notez du reste que les résultats n’ont été diffusés en France que dimanche « pour ne pas influencer le vote français » : quelle blague ! Le Brexit Party de Nigel Farage a raflé un tiers des sièges, montrant ainsi clairement la colère de citoyens qui commencent à trouver inadmissible que la mise en application de leur choix démocratique de 2016 soit à ce point retardé par leurs élus.

Nous annoncerons donc très prochainement nos actions à venir. Mais vous pouvez d’ores et déjà noter que nous tiendrons une table d’information devant le centre commercial Italie 2 le samedi 15 juin prochain. N’hésitez pas à venir discuter avec les militants.


Partagez

4 Comments

  1. Certes le score n’est pas à la hauteur des enjeux, certes il y a de quoi être déçu. Cependant merci pour le combat que mène l’UPR. J’ai voté pour la première fois UPR à ces élections européenne et je ne le regrette pas. C’est (malheureusement) le seul parti politique qui dit la vérité sur l’europe, ce carcan qui depuis plus de 60 ans nous dépouille de notre souveraineté. Merci à vous militantes, militants qui jour après jour faites progresser l’idée du Frexit.

    • Merci pour ce soutien, il sera plus que jamais important à l’avenir.
      Les mois qui viennent ne seront pas de tout repos, puisque nous aurons les municipales l’an prochain, des régionales l’année suivante et une présidentielle en 2022. Le délai restant ne sera pas exagéré pour élargir au maximum l’auditoire pour informer un nombre encore trop important de personnes qui ignorent jusqu’à notre existence ou à tout le moins l’importance du mouvement que nous représentons.

      N’hésitez pas à rejoindre les militants dans votre secteur pour des actions avec lesquelles vous seriez à l’aise, ou simplement pour vous informer davantage.

  2. Mes 3 fils et moi même sommes adhérents de l’UPR, bien sûr nous avions rêvé un meilleur score national et Brestois pour l’UPR , Passé la déception et le constat de l’aveuglement des électeurs par méconnaissance et intoxication des médias , nous devons rester combatifs et positifs . Nous verrons comment les nouveaux députés européens travaillent .

    • Bonsoir, et merci pour votre soutien.
      Vous avez parfaitement raison, le blocage dont l’UPR fait l’objet se manifeste de plus en plus clairement, ça doit nous rendre d’autant plus actifs, même si nous devons réfléchir à des méthodes encore plus efficaces. Mais nous finirons par y arriver, parce que comme le dit fort justement François Asselineau, « La vérité a cette caractéristique, elle dure ». Le mensonge prend l’ascenceur, la vérité prend l’escalier, mais à terme, la vérité arrivera aussi en haut et le mensonge ne tiendra plus pour qui que ce soit.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*