Retour sur le premier rassemblement UPR du 1er mai à Paris. (M-à-J)

Partagez

En ce premier beau jour du mois de mai, 17 adhérents et sympathisants du 13ème arrondissement de Paris se sont réunis place d’Italie en vu de se rendre au premier rassemblement UPR du 1er mai place de la République à Paris.

Merci à tous par votre présence d’avoir représenté l’UPR Paris 13ème et une petite partie de la rive gauche.

Place de la République, nous avons retrouvés d’autres membres du 13ème et toutes les délégations UPR de France, soit environ plus de 3400 personnes.

Vers 14h45 après que BFMTV ait interviewé François Asselineau VOIR ICI, le cortège s’ébranle tranquillement en direction de la place du Châtelet dans une ambiance bon enfant, loin du chaos et des troubles de l’autre manifestation des syndicats pro-UE (entre Bastille et place d’Italie) se déroulant au même moment.

Constant brandissant fièrement bien haut notre (seul) drapeau national.

A la fin du rassemblement, les trois maires UPR dont ici Gérard Poulain maire de Vieux-Bourg (Calvados), ont pris chacun à leur tour la parole pour exprimer la voix des petites communes françaises.

Vincent Brousseau, ancien de la banque centrale européenne (BCE) et responsable national en charge des questions monétaires et du retour au franc à l’UPR, a lui aussi pris la parole en exhortant les Français à sortir rapidement de l’UE et de l’€uro au vu des derniers événements qui confortent les analyses de l’UPR.

Pour finir, François Asselineau conclu cette belle journée par un discours dont il a le secret VOIR ICI.

MERCI à toutes les personnes présentes lors de ce premier défilé du 1er mai de l’UPR à Paris de porter haut la voix du Frexit.

A bientôt plus nombreux pour d’autres actions.

Mise à jour le 2 mai

Une vidéo pour vous donner une meilleure idée de l’ampleur de cette joyeuse manifestation. La qualité sonore n’est malheureusement pas au rendez-vous, mais pour les parties importantes, on entend fort bien, notamment le discours de Vincent Brousseau sur la dislocation en cours de l’euro.

Vive l’UPR et vive la France libre.


Partagez

3 Comments

  1. Je trouve que le discours de M.Asselineau manque de fougue ou plutôt qu’il se résume ici à des remerciements.. Dommage c’est sans doute en plein air qu’il faudrait être le plus éloquent. J’espère que les prises de paroles futures seront plus enflammées un peux plus proche de ce qu’ont été ses meetings présidentiels.

    • Mignot, je trouve assez injuste de faire un reproche de cet ordre à monsieur Asselineau : au moins il le fait quand beaucoup d’autres ne font rien et attendent qu’il fasse tout. L’UPR, ce n’est pas juste François Asselineau, ce sont plus de 31000 adhérents, et des milliers de sympathisants, c’est une œuvre collective qui ne grandira que par la participation de tous, aussi peu que ce soit individuellement, mais pas en critiquant toujours quand on suppose que tel ou tel ne fait pas les choses comme il faut. Pour paraphraser ce qu’avait dit un jour Kennedy aux américains, je dirais « Ne vous demandez pas ce qu’Asselineau peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour Asselineau. »

      Ça fait plus de onze ans qu’il se bagarre avec constance et opiniâtreté au mépris d’une fortune que ses compétences et ses qualifications lui auraient permis d’acquérir sans difficultés. Il montre l’exemple, le mieux à faire, si on est d’accord avec l’objectif qu’il poursuit, c’est de le suivre, et si on est pas d’accord, c’est de l’ignorer purement et simplement.

  2. Les manifestations de l’UPR sont toujours pleines d’enthousiasme, de gaieté, de joie, de complicité, je n’ai pas pu y participer mais je suis très content de voir que c’est une vraie réussite !

    Et je parie que la télé n’en parlera pas, ce qui est une grave erreur tactique puisque de nombreux parisiens pourrons constater en direct qu’il y a un décalage entre ce qu’il se passe et ce que les médias disent qu’il se passe !

    Tout ceux qui ne connaissaient toujours pas l’UPR – et ils sont étrangement nombreux 🙁 – et qui ont vu cette manifestation, entendu les slogans décapants, vont probablement éprouver le sentiment qu’on leur cache des choses.

    C’est très bien, merci à toi et à tous les membres de l’UPR qui ont participé activement à cette réussite, félicitations Jean ! 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*