SERVICES PUBLICS

Partagez

Faire retour à la nation des grands moyens de production privatisés, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurance et des grandes banques

  • Organiser le « retour à la nation » (c’est-à-dire une nationalisation totale ou partielle, selon les cas) des entreprises :
    • EDF et Enedis (anciennement ERDF) ;
    • Engie (anciennement GDF Suez) ;
    • Orange (anciennement France Télécom) ;
    • toutes les sociétés d’autoroute ;
    • toutes les sociétés de réseau d’adduction d’eau ;
    • TF1 ;
    • TDF (Télédiffusion de France : TNT, vidéo à la demande, connexions haut débit…) ;
    • tout établissement financier secouru par des fonds publics.
  • Annuler définitivement le processus de privatisation rampante de La Poste
  • Interdire la privatisation des services publics stratégiques existant actuellement dans le domaine de la santé et de l’éducation
  • Poser le principe constitutionnel de la propriété publique de La Poste, des producteurs et fournisseurs de gaz et d’électricité, de la SNCF, des autoroutes, des services d’adduction d’eau, des deux premières chaînes de télévision nationale et de la Sécurité sociale

Partagez